Dates Clés

L’excellence « made in Italy » depuis 1992

Créée dans les premières années du développement d’internet, Auriga a su anticiper le potentiel de la révolution digitale.

1992: Auriga Informatica naît à Rome, société de consulting pour la gestion et la maintenance d’applications logicielles pour les distributeurs automatiques de billets et les terminaux de paiement. Dans les années qui suivent, Auriga commence à concevoir et à développer ses propres logiciels.

1994: Lancement de SimplyBank et SimplyBank Web, solutions innovantes pour le Corporate Banking et l’Internet Banking, solutions qui seront très vite adoptées par les plus importants fournisseurs de services en Italie: Phoenix, Federazione Marche, SBA, Cedecra, Cabel.

2000: Auriganet est créée, société dérivée dédiée au développement de solutions pour la gestion des automates bancaires et des bornes de libre-service des grandes banques.

2003: Livraison de la première plate-forme multiconstructeur pour la gestion des automates bancaires etdes bornes de libre-service, solution adoptée par de grands groupes bancaires italiens comme Banca Intesa, Poste Italiane et Unicredit.

2007: De la fusion d’Auriga Informatica et d’Auriganet naît Auriga SpA.

2008: Lancement de la première version de WinWebServer (WWS) , la plate-forme pour la gestion complète de la banque omnicanale.

2009: Lancement de WWS Client , solution innovante basée sur Vassallo, le premier le framework propriétaire complètement multi-constructeur et indépendant des constructeurs. En janvier est créée la filiale de Milan.

2010: Création de SimplyMobile , l’application pour la gestion mobile des comptes bancaires personnels.

2011: Auriga lance PlainPlay , solution innovante de paiement mobile basée sur la technologie QR Code, et décide d’entrer sur le marché de la Grande Distribution et du Retail.

2012: Auriga ouvre un siège à Londres pour le développement des activités hors Italie.

2013: Auriga continue sa croissance à l’international et ouvre un bureau en France à Paris.

2015: Auriga ouvre un bureau à Francfort pour adresser les pays germanophones.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •