Panorabanques – Que pourrait-on faire de + au DAB?

Panorabanques – Que pourrait-on faire de + au DAB?

Retirer et déposer des espèces, consulter le solde de son compte, imprimer un RIB… voici en gros les opérations qu’on peut réaliser au distributeur automatique de billets (DAB). Et 97 % des Français en sont satisfaits – selon le sondage « Les Français et les automates bancaires » réalisé par OpinionWay du 03 au 08 mars 2017. Mais, interrogés sur les nouveaux services que les DAB pourraient intégrer, les Français se montrent particulièrement créatifs. Focus.

Les nouveaux services doivent avoir une fonction bancaire avant tout

Dans le cadre du sondage « Les Français et les automates bancaires », 1 026 personnes – clientes d’au moins une banque traditionnelle ou en ligne – ont été interrogées par internet du 03 au 08 mars 2017.

Globalement, il ressort de l’étude que l’expérience au DAB est vécue comme simple (94 %), rapide et efficace (93 %) mais aussi perçue comme risquée et pas sûre (35 %), à l’ancienne (27 %), ennuyeuse (23 %), voire compliquée (10 %) et lente (19 %).

Ainsi, pour rendre l’expérience plus « funky », 23 % des sondés – soit près d’un quart – ont émis le souhait d’avoir accès à davantage de services et 95 % se disent intéressés par au moins un nouveau service.

Parce qu’un DAB reste un DAB, les sondés pensent majoritairement que les nouveaux services doivent avoir une « fonction bancaire » :

  • 78 % plébiscitent le retrait de billets et de pièces
  • 77 % l’encaissement de chèques : c’est-à-dire dépôt du chèque et retrait en espèces
  • 72 % le dépôt de billets et de pièces
  • 64 % le retrait de devises étrangères
  • 51 % la prise de rendez-vous avec leur conseiller bancaire
  • 40 % le rechargement de cartes bancaires prépayées
  • 36 % le remboursement d’un crédit
  • 33 % les transferts internationaux d’argent (du type Western Union)
  • 32 % l’ouverture d’un compte bancaire
  • 23 % l’achat de monnaie virtuelle (du type Bitcoin)
  • 23 % la visioconférence avec le conseiller bancaire
  • 22 % l’achat d’actions

 

Avec une ouverture possible sur des services extra-bancaires

61 % des personnes interrogées sont également intéressées par l’intégration dans l’automate de services extra-bancaires :

  • 43 % souhaiteraient disposer d’un service leur permettant de réserver et d’imprimer des billets de spectacles, d’événements sportifs
  • 42 % voudraient pouvoir payer leurs factures / des services administratifs
  • 30 % faire un don à une association ou à un organisme caritatif
  • 21 % acheter des jeux d’argent (loterie, paris sportifs…)
  • 20 % faire des offres sur des ventes aux enchères
  • 19 % acheter de l’or
Pour l’intégration de nouveaux services au DAB, 14 % des interrogés se disent prêts à payer… mais moins de 2 €.

 

Vu que l’équipe de billet de banque n’a – comme d’hab – pas été invitée à participer à ce sondage, on a organisé le nôtre dans nos bureaux. Et nous, on aimerait bien disposer au DAB de services de localisation d’autres distributeurs autour de nous, d’impression de relevé de compte ou encore de consultation des taux de change… Pour ce qui est des services extra-bancaires, on imaginerait bien pouvoir – directement depuis un automate – appeler la police ou les pompiers, avoir la météo ou s’en servir comme d’une imprimante géante…  Et vous, quels seraient vos souhaits ?

 

Le mode d’accès au DAB : un changement possible ?

65 % des sondés envisageraient un mode d’accès différent au DAB. Et, même si elle reste très marginale (5 % des sondés soit 46 personnes), la méfiance vis-à-vis des DAB a été exprimée. Parmi les principales causes de méfiance, 43 % des sondés disent avoir peur que le code de leur CB soit dérobé.

C’est donc sans grande surprise que :

  • 56 % des sondés sont séduits par le retrait au distributeur sans l’utilisation de la CB, à partir d’un code à usage unique reçu par mail ou SMS
  • 42 % plébiscitent l’accès au DAB avec un dispositif de contrôle biométrique (voix, empreinte digitale, iris)
  • 32 % se montrent favorables à l’utilisation des identifiants et codes d’accès utilisés sur le site/l’appli de leur banque, pour accéder au DAB
En novembre 2016, LaTribune.fr publiait un article – qu’on a repris ici – dans lequel elle nous en disait un peu + sur la future offre bancaire de Orange Bank. Selon le journal économique, le Mégastore Orange – situé à Paris Opéra – devait s’équiper d’un DAB « spécial ».

 

Aujourd’hui, on n’en sait toujours pas plus sur ce fameux DAB Orange mais vous, qu’aimeriez-vous faire au distributeur automatique de billets que vous ne pouvez a priori pas encore faire ? Partagez vos idées en laissant un commentaire juste sous l’article !

Jihane Bensouda

 

Article original

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comments are closed.