Boursorama – Les Français et l’utilisation des DAB

Boursorama – Les Français et l’utilisation des DAB

Avec le développement des services en ligne et du paiement par carte bancaire, les Français ont tendance à se détourner des distributeurs automatiques de billets. Le point sur leurs habitudes. L’utilisation des DAB en baisse Selon un récent sondage OpinionWay pour Auriga sur l’utilisation des automates bancaires, 29 % des Français ont eu moins souvent recours à un distributeur automatique de billets (DAB) sur les 5 dernières années. La moitié d’entre eux justifie cette désaffection par une utilisation moindre d’espèces, et 78 % parce qu’ils privilégient les paiements par carte bancaire. Une expérience mitigée Les usagers se montrent à 97 % satisfaits de leur expérience d’utilisation des DAB (24 % en sont très satisfaits). S’ils décrivent majoritairement cette expérience comme rapide, simple et pratique, ils sont tout de même 35 % à l’estimer risquée, 27 % à la trouver démodée et 23 % à la décrire comme ennuyeuse. En outre, 19 % des Français trouvent l’utilisation d’un distributeur de billets trop lente, et 10 % trop compliquée. Un intérêt pour de nouveaux services Les Français qui utilisent les DAB le font en priorité pour des opérations bancaires classiques, comme retirer de l’argent (92 %) et déposer des chèques (45 %). Mais près d’un quart des personnes interrogées seraient heureuses de pouvoir accéder à de nouveaux services via les DAB, comme le retrait de devises étrangères (64 %), la réservation et l’impression de billets de spectacles (43 %) ou encore le paiement de factures (42 %)..

 

Article original

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comments are closed.